Une autre image de Mayotte parvient enfin en France et en Arabie Saoudite.

IMAGES RARES 

A)    DES HOMMES BARBUS OU PAS, HABILLES EN BOUBOU AVEC UN COFIA Ac LA TETE ET UNE ECHARPE AU COU                  

Ces mois de juillet, Août 2007, ont été propices à des voyages socioreligieux. Deux « Dahalas Kadris », l’un de M’tsangamouji, l’autre de Sada ont effectué un voyage en France.

Ils vont semble t-il réaliser une tournée de danses « socioreligieuses, dans différentes villes de France et d’Europe.Ces voyages sont pris en charge en partie par la collectivité départementale de Mayotte. Ces images là ne sont pas fréquentes en France, habituée à voir des sportifs en culotte courte, ou des élus en chemise, tous, tête nue. C’est très important  tête nue, c’est la marque qu’ils sont francisés, européanisés, voire accidentalisés à 100%. 

B)    DES JEUNES EN PELERINAGE                  

C’est également une image rare que Mayotte offre à l’Arabie Saoudite habituée à voir des adultes,voire des vieillards, hommes et femmes, en période de hadj, des commerçants, hommes et femmes, en période de Oumra. Cette fois le madrassat de Tsingoni – Hachinois, a offert à ses meilleurs élèves, un voyage pour un Oumra en Arabie Saoudite.Le voyage s’est fait sans doute entièrement aux frais du madrassat et des parents, car la collectivité n’a pas pris part. 

II  IMAGES FREQUENTES JUSQU’ALORS          

UN GROUPE MIXTE EN VOULE GEANT 

Outre les sportifs, les élus, les pèlerins adultes… qui débarquent, l’image qui   s’est trop vite répandue, c’est des groupes de jeunes gens et de jeunes filles, et parfois de moins jeunes, entrain de préparer au bord d’une route, ou d’une plage, à Madagascar, à la Réunion ou en France, un voulé géant, bruyant, souvent super arrosé et provocant.                  

Pour le bien de Mayotte et des Mahorais, on ne peut qu’espérer d’inverser les choses :Que  les images fréquentes deviennent rares, et que les images rares deviennent fréquentes.

Top
Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site Web. En continuant à utiliser ce site, vous consentez aux cookies utilisés. En savoir plus…